| english | deutsch | español | français | ---
Justice pour Kalinka Justice pour Kalinka Justice pour Kalinka
.: Accueil .: Affaire .: Médias .: Soutien .: Association
.: Association .: Les réunions


Actions
.: Depuis l'enlèvement
.: Le Mandat d'Arrêt Européen
.: Les autorités allemandes
.: Le Ministère de la Justice
.: La communauté allemande toulousaine
.: La plainte d'André Bamberski
.: Et encore ...
L'association
.: Les statuts
.: Les réunions



Justice pour Kalinka



 Compte rendu de l'Assemblée générale du 15 juin 2007

Présents
Danielle et Régine Anot, Elisabeth et Yves Aragon, Michel et Marie-Claude Azum, André Bamberski, Jeanne Bernon, Pierre Delabre, Magali Dupuy, Guy Fonteneau, Jacqueline Monnier, Odette Outrebon, Robert Pince, Noëlle Thiers.

Représentés
O. Aragon, A. Bagur, S. Barde, G. Bernard, P. Bessac, R. Brémond, F. et M. Borrewater, D.et G. Chapuis, G. Durand, R. Fourment, N. Fraga, O. Gorsse, T. Jacquemin, M. Jany, B. Krieg, E. Lyon, D. Lelarge, J.M. Peignois, J. Raynaud, R. Rey, G. Sabatié, J. Sirdey, M. Vitse.

L'assemblée commence à 20h 45.

Bilan financier
A. Bamberski présente le budget. Le bilan est approuvé à l'unanimité.

Bilan des actions
R. Pince annonce qu'il y a eu cette année 8 réunions de bureau.
Ne renonçant pas à trouver un « véritable » éditeur, ce qui donnerait évidemment à l’ouvrage projeté un public plus important, le bureau a contacté Flammarion, éditeur d’un ouvrage sur l’affaire Borrel. Après envoi d’un dossier et proposition d’un synopsis, A. Bamberski et le président ont rencontré à Paris T. Billard. Mais Flammarion, se récusant, nous oriente vers une de ses maisons satellites, Pygmalion, dont on attend la réponse. Au cours de ce compte rendu, réflexions générales sur l’affaire Borrel, et sur le (mauvais) rôle que joue, dans cette affaire comme dans la nôtre, L. Le Mesle, conseiller de J. Chirac, maintenant de N. Sarkozy.
Le bureau a écrit le 16 avril à A. Merkel, et compte écrire aussi à la nouvelle ministre de la Justice. Notre site a été consulté depuis sa création par 5 500 personnes, celui d’A. Bamberski, 17 800.

Arrestation et procès de Krombach
Une spectatrice allemande de l’émission Die Story (que nous avions projetée aux adhérents lors de l’AG de l’an dernier) ayant reconnu D. Krombach comme le remplaçant de son médecin habituel, cherche des infos sur internet et trouve nos sites. Révoltée, elle conclut que D. Krombach continue à exercer « soit parce qu’il a besoin d’argent, soit pour trouver de nouvelles proies », et porte plainte pour exercice illégal de la médecine. La police ne réussissant pas à le localiser, elle contacte par mail A. Bamberski, qui lui fournit sa dernière adresse (il était allé en Allemagne pendant l’été et avait réussi à le voir). Le 20 novembre, D. Krombach est arrêté à son domicile et emprisonné. Quoique les enquêtes soient actuellement achevées, il reste en prison à Coburg jusqu’à son procès. A. Bamberski dit sa satisfaction de le savoir incarcéré.
Après sa condamnation pour viol avoué en 97, D. Krombach n’avait donc pas réussi à obtenir de l’ordre des médecins l’autorisation d’exercer à nouveau la médecine. Mais il avait continué à exercer dans de nombreuses cliniques d’Allemagne, en utilisant un faux. Suite à l’enquête par le parquet de Coburg, de nombreuses cliniques ont porté plainte pour le même motif, et l’une d’entre elles aussi pour abus sexuel.
D. Krombach attend donc d’être jugé pour escroquerie (28 cas) et exercice illégal de la médecine (19 cas), les charges à caractère sexuel n’ayant pas été retenues (pour quelle raison, nous l’ignorons). Ce procès aura lieu les 16, 17 et peut-être 20 juillet au tribunal régional de Coburg. L’affaire Kalinka n’y sera pas évoquée, étant considérée par l’Allemagne comme définivement close. Le président s’y rendra avec A. Bamberki et un traducteur, pour en parler aux journalistes.

Plainte contre les autorités françaises
L’été dernier, le juge Bellancourt avait refusé des demandes de l’avocat d’A. Bamberski (saisie en appel, la chambre de l’instruction avait confirmé le refus). En septembre il est remplacé par Mme Poux (4ème juge depuis le début...). Celle-ci a accepté d’auditionner A. Bamberski, mais remet de mois en mois l’audition des magistrats incriminés. Entre temps le procureur Burgelin est décédé, et depuis 5 ans que dure la plainte, aucun interrogatoire n’a eu lieu...
A. Bamberski détaille les preuves écrites qu’il détient des collusions entre autorités politiques allemandes et françaises en faveur de Krombach, notamment pour que sa peine ne soit pas exécutée.

Extradition
La nouvelle loi allemande sur le mandat d’arrêt européen, appliquée depuis le 2 août 2006 quoique non conforme aux directives européennes, rend impossible toute extradition quand les faits criminels se sont passés en Allemagne. En Autriche, le mandat Schengen n’est toujours pas réactivé.

Les médias
Libération 2 nov 2006 (sur la plainte d’A. Bamberski)
Beaucoup de médias ont réagi à l’arrestation de Krombach. Fait très encourageant pour nous, ils rappellent à cette occasion l’affaire Kalinka., certains de façon très détaillée.

  • 1er décembre : 2 dépêches AFP Berlin
  • 2 décembre : La Dépêche du Midi
  • 5 décembre : WAZ, Schwabische Zeitung
  • 6 décembre : Le Monde, La Dépêche du Midi, reportage à FR 3 (à midi), Libération
  • 12 décembre : Neue Presse de Coburg
  • 20 décembre : Süddeutsche Zeitung
  • 22 décembre : Emission Brisant sur ARD à 17h 15
  • 11 avril 2007 : 2 dépêches AFP traitant de la plainte d’A. Bamberski, et nommant les personnalités incriminées qui devraient être auditionnées.
  • Mai : Echo, mensuel autrichien comportant éditorial et article de 6 pages consacrés à l’affaire Kalinka.
  • 23 mai : Dépêche AFP Berlin
  • 28 mai : Le Parisien Aujourd’hui en France.

Renouvellement du conseil d'administration
les sortants, A. Bamberski, S. Barde, P. Delabre, et M.L. Dorand, sont réélus à l'unanimité.

La soirée se termine par la projection aux adhérents de l’émission Brisant, sous-titrée en français.

On se sépare à 23h45.

Bien cordialement à vous
Le Bureau


| Copyright © Association Justice pour Kalinka 2001 - 2010 - Tous droits réservés | Nous contacter |